Nos Bios

tonyTony Martin: Auteur et Illustrateur (source: GROG)

J’ai découvert le jeu de rôle au collège, dès que je suis entré en 4°, avec dans un premier temps Stormbringer, puis Vampire et quelques jeux faits maison.

Je suis entré dans le circuit professionnel tout à fait par hasard, lors que j’ai commencé à faire des aides de jeu pour Panty Explosion. Et c’est là que j’ai eu la chance d’avoir les conseils de Laurent Rambour (alias Max Ravage à l’époque). Puis c’est le doigt dans l’engrenage, quelques trucs non officiels pour Pulp Fever avec les claques ludiques qu’ont été pour moi Dés de Sang et Luchadores, puis j’ai fait mon bonhomme de chemin.

Je ne vis pas du jeu de rôle, non, le JdR c’est pour le plaisir, pour faire vivre et avancer la cause et un loisir que je partage avec d’autres. A côté de ça, j’ai un métier qui me permet de pas me sentir obligé de… Du coup, c’est 100% plaisir et 100% coup de cœur. C’est comme ça que je marche, sinon ça n’a pas de sens pour moi.

Mes jeux préférés ? De loin, les grands classiques tels que Nephilim ou L’Appel de Cthulhu qui reste un must du genre. Mais pour des titres plus récents, je vais faire mon fanboy avec Wastburg, Dés de Sang, Luchadores et Sombre, la peur comme au cinéma, ou la gamme Chibi du Grümph que j’adore. Malheureusement je ne joue pas autant que je le souhaiterais ; en effet avec deux enfants, ça laisse pas trop de temps et d’énergie pour lancer des dés autour d’une table. Mais bientôt, ils vont être grands et en âge de jouer et là…

Comme autres centres d’intérêt, je joue (jouais) pas mal aux jeux de société avec des amis, mais aussi la réalisation du film d’animation en Stop Motion, qui prend du temps, mais qui m’assure pas mal de satisfaction et une bonne excuse pour se retrouver avec mes vieux compères de JdR des débuts.

Ma plus grande satisfaction est pour l’heure mon travail sur P.U.N.C.H. Unit, ça a été une sacrée aventure avec Willy, presque 2 ans et demi de travail, entre maquette, relecture, création de visuels, d’aides de jeu… Mais on arrive au bout et quand on entend des gens dire que c’est aussi bon que ce que l’on peut trouver chez un grand éditeur… bin oui, ça fait sacrément plaisir.

Projets actuels (juin 2015) : déjà, arriver à sortir P.U.N.C.H. Unit pour la rentrée de septembre 2015, un objectif qui est clairement tenable. Puis, poursuivre quelques projets Top Secret que l’on prépare sous le manteau avec batronoban, mais aussi Zhy, l’un des illustrateurs de Planète Hurlante et Christophe ‘Tirodem’ Gérard. Bref, j’ai plein de projets sympa sous la pédale.

Message à tous : Ftaghn !!!


 

anthoAnthony Dubreuil- Romano: Auteur (source: GROG)

Je devais avoir une dizaine d’années lorsque je découvris le jeu de rôle par le plus grand des hasards chez un ami, la mythique boîte rouge de Donjons & Dragons, avec nulle autre MJ que la mère de mon pote (qui animait le catéchisme et le scoutisme du bled où je vivais pour l’anecdote)! De là pas mal de livres dont vous êtes le héros et peu de temps après une grosse plongée dans L’Oeil Noir que l’on mixait avec les règles de Warhammer Batlle (on jouait dans les caves de mon immeuble) jusqu’au collège. C’est au collège que je découvris les Comics et leur univers, traînant avec de gros fans des X- Men, Thor et Compagnie. Ni une ni deux on enchaîna très vite les parties de Marvel Super Heroes (mon premier achat de jeu de rôle, en VO en plus) et première plongée dans la litterature Fantasy avec Tolkien, Moorcock et Sprague de Camp essentiellement.

Et là, je ne sais ce qu’il s’est passé, mais une vague de folie Jeux de Rôle sembla submerger mon entourage. Alors que je me procurais deux jeux mythiques sur lesquelles j’ai fait jouer des années durant (RuneQuest et INS/MV), tout mon entourage se mit à acheter du jeu de rôle à tour de bras, tout ce qui sortait en VF ou presque! On jouait tous les jours, à la moindre occasion, même sur le chemin de l’école, s’arrêtant quelques instants pour jeter les dés sur un coin de trottoir!

Ce fut les années lycées, avec une campagne de RuneQuest qui dura trois longues années, des parties de INS/MV à ne plus compter, du Stormbringer, Hawkmoon, JRTM, Cthulhu, et la création d’une asso chez un pote, le 666 rôles, où mine de rien chacun y développa son jdr amateur qui occupèrent plus de place que les jeux pro. On a eu Outlaws pour le Western (une des marottes du président de notre club); Gnome & Rhône (avec des créatures hybrides), Borsalino (Gangsters) et j’en passe. J’avais même développé un jeu sur Highlander avec les règles d’INS, mais tellement mauvais en y repensant que je préfère l’oublier…

Fin des années lycées vint le temps des associations plus officielles, la découverte de nouveaux jeux (Rêve de Dragon, Hurlements, Légendes…), du jeu de plateau, des conventions (Trophée IDRAC) surtout et aussi de nombreux acteurs du monde du jeu. J’y découvris trois jeux qui continuent même actuellement à me faire rêver et tenir en haleine: Pendragon, Cyberpunk et sourtout Vampire: La Mascarade.

Je ne compte plus les heures passées à jouer et faire jouer à Vampire, que ce soit sur table ou en semi- réel, ayant même eu l’honneur d’organiser un Conclave international sur une péniche à Paris. Je dois un peu tout à ce jeu, mes plus grandes joies comme mes plus grandes peines, mais là n’est pas le sujet.

Déménagement en  Bretagne et naissance de mon premier fils oblige, votre rythme de jeu change. C’est à cette époque que je me suis plus tourné vers la création. Tout d’abord en rejoignant la BAP et en développant le système de jeu de Némédia V2 (le système ne fut au final pas retenu et le jeu ne sortit jamais), le Cirque des Brumes, un coup de main de relecture sur Crimes, les JDR en une page et les CJDRA. Je n’en délaissais pas pour autant les associations, mais ma présence s’y fit plus rare.

J’ai eu la chance de travailler sur Vampire City et encore actuellement de donner quelques coups de mains à des éditeurs pro ou non. Je continue mes propres productions, par plaisir et non par profit.


16640977_1587324551295117_119069177701200362_n

Gérald Chaussepied: auteur amateur de jeux de rôle

J’ai été baigné par les comics très tôt par mon frère aîné qui aussi, un jour, m’a parlé de jeu de rôle. Je n’avais pas très bien compris à l’époque mais cela me paraissait très intéressant. Du coup, je me suis mis aux comics et aux livres dont vous êtes le héros et ces 2 passions ont été beaucoup de temps en parallèle. Peu après 20 ans, j’ai trouvé un club de jeu de rôle qui m’a accueilli chaleureusement et j’ai passé de merveilleuses années là-bas (dans le 77), connu l’un de mes meilleurs amis notamment. Et c’est dans ce club que j’ai réuni enfin mes 2 passions : un MJ nous a proposé du DC Heroes ! Je me souviens, il nous avais proposé des pré-tirés et j’avais choisi Shazam. Quelques années après, nous avons joué à Mutants & Masterminds qui est l’un de mes jeux de super-héros préférés. Bien sûr que nous n’avons pas fais que du super-héros, du western aussi (Boot Hill, Deadlands), D&D 3.5, Vampires, Loup-Garou, Mages, Empires & Dynasties, Cyberpunk, Shadowrun (qui fut mon tout premier jeu en tant que joueur). Puis, un jour, j’ai décidé de passer de l’autre côté du paravent pour maîtriser Chill. J’ai été très content d’avoir de bons retours

Depuis le début des années 90, j’ai plusieurs idées de jeux dans la tête :

Mutagénèse United Heroes : Aux environs de 2050, la terre devient trop polluée par l’homme et elle se défend naturellement en rejetant des brumes mutagènes sur sa propre surface afin de modifier l’être humain. Les états-unis et l’europe se sont écroulés économiquement et c’est le Commonwealth qui reprend le flambeau en incorporant une police mutahumaine qui protège la réunion de pays d’ennemis surnaturels et de catastrophes naturelles. Inspiration technique : Ars Magica, Cortex + et Icons et Stormwatch pour l’idée de la police internationale mutahumaine

Totem Only the braves, un jdr historico-fantastique qui permet d’endosser le rôle d’un membre d’une tribu amérindienne aux alentours de 1850, avec un totem animal qui lui donnerait certaines capacités surnaturelles

-Un troisième, contemporain fantastique, qui nous ferait jouer des hommes et des femmes appartenant à une société secrète, avec des pouvoirs psy liés à leur signe zodiacal et dont le prénom et le signe pourraient traduire le caractère du personnage. Celui-là est juste une théorie pour l’instant

Les 3 jeux auront un système fait maison s’appelant « Croisement » qui est  un mélange d’Ars Magica, du système Cortex + et  Icons.

J’ai eu l’opportunité d’être relecteur-correcteur du jeu de Space Opera Stella Nova grâce à mon amour de la langue française.


Yann Prost: créateur de jeux de plateau

Tout a commencé en 2010 lorsqu’une amie me proposa de créer un jeu de cartes qui se jourait en extérieur façon GN sur le concept du film Battle Royale. A l’époque , je n’avais aucune expérience du jeu de plateau, j’avais fait que du jeu de rôle pendant quelques années et mes seule connaissance au niveau des jeux de société se limiter au Monopoly, Scrabble et Trivial Pursuit, bref ce que l’on appelait des classiques à l’époque.

Pendant 4 ans j’ai donc créé ce jeu de cartes en partenariat avec cette amie qui en avait eu l’idée . Cela se fit de manière irrégulière avec des moments où je pouvais être à 100 % dessus puis ne plus y toucher pendant un mois ou deux. En parallèle tout un univers s’est développé autour de ce jeu donnant naissance au n°1 d’un magazine crée en partenariat avec un autre ami. Puis arriva le moment où je décidé de le présenter au public lors de la Japan Expo 2014 . Le jeu de cartes n’était encore alors qu’un prototype. Les retours sur mon projet furent très encourageants, ce qui me décida à sauter le pas et à faire fabriquer le jeu de cartes. Pour le coup je m’étais un peu précipité, cela fait partie des erreurs de parcours que j’ai commises mais dont je ne regrette rien car cela m’a permis d’en arriver où j’en suis actuellement.

Lorsque je reçu mes jeux de cartes, je m’aperçus rapidement de mon erreur en ayant fait un jeu qui se jouait uniquement en extérieur et qui allait être complètement dépendant des intempéries. Ne me laissant pas abattre, je l’adaptai rapidement en jeu de plateau et en l’espace de 2 semaines, n’y connaissant toujours rien à cette univers du jeu, je développe des mécaniques de jeu et je décide de le faire tester auprès d’une association de jeux de ma région. Les retours sont plutôt positifs, et la secrétaire de l’association m’apprend l’existence de festival de jeux et me conseille d’allez le faire découvrir et tester auprès du public de cette façon. Une semaine après je faisais mon premier festival et là je compris très rapidement que mon jeu fonctionnait et plaisait.

Pendant un an et demi j’ai présenté cette version alpha de serial battle que j’ai dû produire en plusieurs exemplaires car on me demandait régulièrement où on pouvait l’acheter malgré son côté précaire et des graphismes rudimentaires. Pendant ce temps, je travaillais sur une version plus aboutie. Le fait d’avoir fréquenté les festivals pendant un an et demi m’a permis de découvrir le monde du jeu de plateau tel qu’il était et de peaufiner mon jeu pour arriver à un résultat aussi professionnelles que possible.

En juillet 2017 à l’heure où j’écris ces lignes, je me rapproche de plus en plus de l’édition, travaillant avec un graphiste sur le projet depuis plus d’un an maintenant. De plus en plus de professionnels (éditeurs,distributeurs, fabricants) m’approchent pour travailler bien que je parte sur une optique d’auto-édition pour le moment. La partie est loin d’être gagnée, mais j’espère une sortie pour le 1er trimestre 2018.


Jean- Hubert Rouppillard: Illustrateur amateur

Un vieux rôliste qui est tombé amoureux de Blood Bowl lors de la sortie de sa 1e édition en français. Ce qui m’a fait découvrir le monde de Games Workshop alors seulement en anglais pour beaucoup de ses meilleurs produits :)
Illustrateur amateur et rêveur professionnel j’ai décidé y a quelques années à délirer graphiquement sur Blood Bowl sous la forme de strips.

http://bbnorse.tumblr.com/

Sinon j’ai eu mes périodes Stormbringer, Hawkmoon, warhammer pour mes med-fan de prédilection en tant que master et Rêve de Dragon et légende de la table ronde comme joueur. Pour les autres styles de longues périodes de Shadowrun, White Wolf (mes chouchous étant loup-garou et mage), Deadlands… mais toujours avec du Cthulhu qui s’immiçait dans mes scénarii.

Pour les figurines je suis resté un amoureux de l’univers de Warhammer 40 000 sous ces divers avatars (adeptus titanicus, space marines, battle fleet gothic etc…). Un petit crochet réçent du côté de Infinity quand même…

récemment je me suis fait plaisir avec des règles alternatives sur Zombicide sur du Western à la Deadlands et une version Space Hulk


Joël Duparcq: Auteur amateur et illustrateur

Rôliste depuis presque vingt ans, j’ai été depuis tout petit attiré par les univers imaginaires. Films, dessins animés, livres… tout y passait.
Le jour où j’ai découvert le jeu de rôle, j’y ai vu un moyen d’expression énorme. Surtout en étant meneur de jeu.
C’est dans ces moments là que je m’amuse le plus, tentant de mélanger mon imagination avec les envies des joueurs.
Il me vint donc naturellement des envies de créations d’univers, de modifier des règles et systèmes de jeu, d’adapter et mélanger des univers existants.
Bref, de la découverte, de l’amusement et plein de choses différentes.
Après avoir adapté l’univers manga d’Angelic Layer, d’autres univers m’intéressaient. Mais ce n’est que cette année que je commence à travailler sur mes propres envies d’univers et de système de règles.
En plus de tout cela, je tente d’illustrer au mieux mes personnages, je m’amuse à modifier des fiches de personnage ou à créer mes documents de meneur de jeu. Mélanger visuel, textes et utilité.
Univers en préparation : La Sylve Sacrée, Océan (titre provisoire et juste dans les grandes lignes)


Raphaëlle Bérenguier: Auteure amateure

Alors je joue aux jdr/jeux de plateau et wargame depuis fort fort fort longtemps, mon frère est venu un jour à la maison avec une célèbre boite rouge et l’aventure a démarré là.

Joueuse (D&D bdb, 2, 2bis, 3.5), Star wars D6, Waramer, Conspyracy, RIFT), MJ (D&D, 2em, 3.5, Star wars D6, M&Mastermind 2; Alternity). Créatrice de jdr ( Séries spéciales, Dune). Je suis actuellement sur deux projets:

Projet n°1: Carthago: Jeux de rôle pouvant swicher sur du plateau; un jeu de rôle sans dès, dans l’univers de la Grèce mythologique.

Projet N°2: Warlords of Keshir, Wargame/World builder médiéval fantastique stratégique.

J’espère trouver des illustrateurs et des lecteurs (bien sur des testeurs) :)


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>